• Jean-Baptiste Paganon

Reprise du secteur manufacturier : le défi de calmer les inquiétudes

Source: Valérie Gamache


C'est une course contre la montre dans les usines du Québec depuis que le gouvernement a annoncé mardi la première phase de son plan de relance économique. Le retour au travail se fera graduellement à compter du 11 mai pour plus de 175 000 travailleurs du secteur manufacturier.

Mais d'abord, les espaces et les méthodes de travail doivent être repensés pour répondre aux nouvelles normes sanitaires et limiter la propagation du coronavirus. La Commission des normes, de l'équité, de la santé et de la sécurité du travail (CNESST) a publié un guide de mesures à respecter, mais chaque milieu doit l'adapter à sa réalité.


À l'imprimerie Marquis de Montmagny, les 150 employés devront se soumettre à une nouvelle routine. « Les employés entrent à tour de rôle et la première étape, c'est la station de lavabo », explique le directeur de l'usine Claude Rioux. Après le lavage des mains, l'employé doit répondre à un questionnaire pour évaluer ses symptômes, après quoi un gestionnaire prend sa température avant de le laisser entrer dans l'usine.


Les espaces de travail sont définis par des lignes sur le plancher. « C'est un peu cette ligne qui définit le secteur de travail de l'employé. On pense que ça va fonctionner : quand ils voient la ligne jaune, les gens ont le réflexe d'arrêter », précise Claude Rioux.


Mais à certains postes de travail, tracer une ligne ne suffit pas. Au-dessus de la table de reliure par exemple, un plexiglas a été ajouté pour éviter les contacts.


Pour lire l'article au complet, cliquez ici.


Source: Valérie Gamache

MENU

 

Home

 

Our services

Industries

About us

Contact us

Open jobs

Toolbox

Blog

NEWSLETTERS

Monthly newsletter

Weekly newsletter

FOLLOW US

  • Blanc LinkedIn Icône
  • Blanc Icône Instagram
  • Blanc Facebook Icône
  • Blanc Icône YouTube

SUBSCRIBE TO OUR NEWSLETTER

© 2019 SEZAM Consulting | All rights reserved